Récupérer l’eau de pluie

La réglementation pour l’utilisation de l’eau de pluie

Si l’eau de pluie est librement utilisable pour un usage extérieur, elle est réservée, en intérieur, à des usages spécifiques : lavage de sol, alimentation des WC, ou bien lave-linge et lave-vaisselle, mais à la condition que votre dispositif soit équipé d’un récupérateur filtrant.

Comment récupérer l’eau de pluie

Le principe de la récupération des eaux de pluie est très simple : il s’agit de collecter l’eauqui s’écoule de la toiture d’une maison en la dirigeant vers une cuve de stockage (de préférence en béton), enterrée ou non, à l’aide des gouttières. Avant que l’eau n’arrive dans la cuve, on la filtre pour supprimer les débris de feuilles et de branchages ainsi que les insectes, et éviter ainsi le développement de vase dans la cuve.

  • La cuve hors-sol est réservée à un usage extérieur. Elle est reliée à une gouttière et munie d’un filtre. D’une contenance de 200 à 500 litres, sa capacité est suffisante pour l’entretien d’une voiture et l’arrosage d’un petit jardin. On récupère l’eau grâce à un robinet. Lorsque la cuve est pleine, on déconnecte le système de raccordement à la gouttière.

  • La cuve enterrée permet d’utiliser l’eau de pluie à l’intérieur de la maison. Elle peut contenir jusqu’à 20 000 l d’eau. Elle est reliée à un récupérateur d’eau via plusieurs filtres. Des branchements adaptés permettent de raccorder à une pompe placée à l’extrémité de la cuve les appareils électroménagers (lave-linge, lave-vaisselle), les toilettes et les robinets de la maison (douche, lavabos). Lorsque la citerne est vide, la pompe bascule automatiquement sur le système d’alimentation de la ville.

L’eau de pluie : pour quels usages ?

L’eau de pluie est plus douce et moins calcaire que l’eau du robinet, ce qui réduit de 40 % l’usage de savons, de produits adoucissants et anticalcaires, et permet une plus grande longévité des appareils ménagers et de la plomberie. Par sa faible teneur en calcaire, elle est également de meilleure qualité pour l’arrosage des plantes.
Alors, quelles sont les utilisations possibles de l’eau de pluie ?

  • À l’extérieur de la maison (une cuve hors-sol est souvent suffisante) : arrosage du jardin, lavage de voiture, de vélos ou d’outils, remplissage d’une piscine ou d’une mare.

  • À l’intérieur de la maison : alimentation des WC, d’une machine à laver ou d’un lave-vaisselle, nettoyage de la maison.

Attention : l’eau de pluie et l’eau potable (issue du réseau traditionnel), doivent être parfaitement distinctes et ne doivent pas communiquer. Si vous souhaitez rendre l’eau de pluie potable, il est indispensable de la traiter avant toute consommation, y compris pour la cuisson.

Partager ce contenu

Haut de la page