Tout savoir sur les poêles...

Souvent en fonte ou en acier, les poêles nous invitent à retrouver le caractère authentique et la convivialité des intérieurs d’autrefois. Traditionnel ou contemporain, de nombreux modèles existent, pour s’adapter à tous les types d’intérieur.
Poêle à bois ou poêle à pellets, suivez nos conseils pour faire votre choix !

Les poêles à bois : performants et écologiques

Comparés aux cheminées, les poêles à bois proposent un excellent rapport encombrement/chauffe/puissance tout en préservant le plaisir des flammes.


Poêle à boisPour une bonne répartition de la chaleur dans l’ensemble de l’habitation, il est important de placer votre poêle à bois au rez-de-chaussée, au centre de l’habitation (séjour par exemple), car la température monte vite et réchauffe rapidement la pièce.

Les anciennes générations de poêles avaient incontestablement des rendements inférieurs aux produits proposés aujourd’hui. En effet, la plupart des appareils de chauffage au bois ont des rendements en hausse (entre 70 % et 80 %) avec une combustion améliorée, et permettent ainsi d’économiser du bois et donc de l’énergie. De plus c’est un produit “propre” car les émissions polluantes ont été largement réduites.


De nombreux modèles de poêles à bois existent pour s’adapter à votre intérieur (classique ou contemporain). Ils sont faciles à installer (grâce aux raccordements simplifiés) et simples d’utilisation (chargement facilité par l’avant ou sur le côté, régulation thermique).

Le principe de fonctionnement du poêle à bois

Plus le poêle est lourd, plus la montée en chaleur est lente, mais meilleure est la restitution de la chaleur, donc le rayonnement et le confort. Les modèles plus légers chauffent et refroidissent plus rapidement, vous obtiendrez donc la même qualité de chaleur, mais elle durera moins longtemps.

  • La “double combustion” permet de brûler les résidus contenus dans les fumées.
  • Le corps de chauffe “feu continu” permet une tenue de feu de plus de 10 heures.
  • Le “turbo” permet d’amplifier la chaleur par un flux d’air inversé et pulsé. La chaleur est donc mieux répartie.

Matériaux : faites le bon choix !

Les poêles à bois en acier et fonte : ceux de conception moderne ont un rendement assez élevé. Leur inertie thermique (capacité pour un matériau d’accumuler de l’énergie calorifique et de la restituer en un temps plus ou moins long) est relativement limitée.


Les poêles en fonte et matériaux réfractaires : ils ont des rendements élevés et une autonomie importante. Ils bénéficient d’une inertie thermique élevée. Plus coûteux, ce sont aussi les plus performants. (source : Ademe)

Les poêles à pellets : l’alternative

Poele à pellets

Le poêle à granulés (aussi appelé poêle à pellets) est la solution de chauffage la plus économique, la moins polluante et la plus innovante.

Certes, l’investissement de départ est élevé mais le retour sur investissement se fait en 3 ans seulement.

Un rendement exceptionnel

Le rendement de ces poêles peut atteindre jusqu’à 90 %. Les granulés ont un haut pouvoir calorifique et permettent une autonomie incomparable.

Écologique et pratique

100 % Pin des Landes, les granulés sont non traités et PEFC (bois issus des forêts gérées durablement). Fonctionnant avec une énergie propre et renouvelable, ils s’inscrivent parfaitement dans un projet d’économies d’énergie !

Lors de la combustion, très peu de cendres et de suie sont produites. Résultat : un entretien rapide toutes les 2 semaines !

Partager ce contenu

Haut de la page